AccueilS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|
Le bêtiser du Temple des Ombres
avatar
Tokoyami
Messages : 55
Localisation : Temple des Ombres
MessageSujet: Le bêtiser du Temple des Ombres Mar 17 Avr - 15:34
[HRP]Avant toute chose, je tiens à préciser que ceci est un RP à but humoristique qu'il ne faut donc pas prendre au sérieux, et qu'il a été au préalable approuvé par les joueurs concernés.

Il commence après la bataille de la Nécropole interdite, disponible ici: http://www.heroic-fantasy.fr/forum/viewtopic.php?f=11&t=1391#p11415 [HRP]




Suite à leur exploration infructueuse de la Nécropole, Rubérik, Bunmei et Ennosuke rassemblèrent leurs troupes. Mais alors qu’ils allaient partir, l’Empereur des morts remarqua au loin un petit groupe en train de courir. Il reconnu non sans mal Ap’Sael Maggot, chef des Récolteurs d’Âmes. Mais quelque chose l’intriguait. Il plissa les yeux afin de mieux voir.

De son côté, le nécromancien fugitif … fuyait avec les elfes qu’il avait capturés. Il jetait des coups d’œil nerveux derrière lui. Après tout, il avait dérobé ces oreilles pointues au nez et à la barbe inexistante du dirigeant du Temple. Et ce qu’il craignait arriva. Derrière lui, Rubérik, le visage rouge de colère, s’était lancé à sa poursuite. Malgré l’avance importante qu’il avait réussi à prendre en partant en douce, il l’entendait crier : « Mes elfes ! Ce sont mes elfes ! Reviens ici petit scélérat ! Rends-moi mes elfes ! »

Finalement, l’Empereur s’arrêta, abandonnant la poursuite. Il regarda au loin disparaître le voleur d’oreilles pointues alors qu’Hendrik arrivait à ses côtés, accompagné de Bunmei et Ennosuke. Rubérik les regarda tour à tour, le regard presque perdu, presque en larmes, et se plaignit d’une voix cassée. « Mais… mais faites quelque chose, il se barre avec mes elfes ! »
Bunmei se racla la gorge et répondit, un peu gêné
« Mais heu, c’est qu’il court vite chef…
-Vous n’allez quand même pas le laisser partir avec MES elfes ?! »
Seul le silence lui répondit, alors que ses suivants se lançaient des regards embarrassés. Dépité, il décida finalement de rentrer au Temple. Le fugitif était déjà loin après tout.

Sur le chemin du retour, il imaginait avec plaisir sa bibliothèque, où il se détendrait et oublierait tout ça. Malheureusement pour lui, quelqu’un avait dû décider de s’en prendre à lui cette semaine-là.

Son moment de détente fut en effet… contrarié par un membre du Sanctuaire. Enfin un membre… Une lignée tout entière ! De fait, Sara Maelg supervisait de grands travaux au sein même du bâtiment. On ne parle pas ici de rénovation, mais bien de construction. Les fondations étaient tracées sur le sol, et les partisans de la lignée s’affairaient à monter des blocs de pierres afin de concrétiser le projet fou de leur dirigeante.

Abasourdi devant la scène, Rubérik resta un instant sur le seuil, bouche bée, regardant sans vraiment comprendre ce qu’il se passait devant ses yeux. Puis il se ressaisit et s’approcha de Sara, en colère.
« Mais tu fou quoi là ?!
-Mais heu… vous aviez dit que je pouvais faire mon château...
-De sable ! Un château DE SABLE ! Mais qu’est ce que j’ai fait pour mériter des subordonnés pareils ? »

Exaspéré, il se détourna de la nécromancienne qui le regardait sans vraiment comprendre.
« Et tu me nettoieras tout ça avant de partir ! » Ajouta l’Empereur des Morts en s’enfonçant dans le Temple.

Il arriva finalement dans la bibliothèque, et s’installa confortablement, un livre à la main. Mais il ne put savourer l’instant. L’image d’Ap’Sael partant avec ses elfes revenait encore et encore. En soufflant, il posa son livre et partit à la recherche d’Hendrik. Il le trouva devant un livre très épais, prenant des notes à côté.
« Va me le trouver Hendrik, aller !
-Qui ça Maître ?
-Ce foutu voleur ! Ramène-moi mes elfes ! »

Il partit sans attendre de réponse de son serviteur. Celui-ci regarda son ouvrage longuement, se demandant lequel de ses ordres il devait exécuter en premier.
Alors qu’il réfléchissait, un sentiment désagréable lui chatouilla le nez. Sans qu’il puisse se retenir, il éternua, et de la morve se retrouva sur le fameux livre des lois nécromanciennes qu’il devait résumer, et sur ses notes.
Devant l’ampleur des dégâts, il referma le livre, et partit en grommelant
« Je ne recommence pas ! Il est marrant aussi avec ses demandes… Hendrik fait ci ! Hendrik fait ça ! Eh bien, je refuse ! Enfin je ne peux pas mais dans le fond c’est l’idée ! Et puis c’est quoi sa nouvelle lubie là ? Depuis quand il veut des elfes ? En plus, y’en a plein des elfes ? Pas besoin de le courser l’autre ! »

D’un pas assuré, il se dirigea vers le bureau de Rubérik, certain de l’y trouver. A mesure qu’il s’en approchait, son assurance s’évanouissait néanmoins. Si bien qu’il arriva devant la porte en trainant les pieds. Il se demanda un instant ce qui avait bien pu lui prendre, et s’apprêtait à repartit quand il sentit une présence derrière lui. Il jura à voix basse et se retourna, se trouvant face à son créateur.
« Hendrik ? Que fais-tu là ? Ne t’avais-je pas demandé de retrouver mes elfes ?
Le serviteur baissa les yeux, penaud, avant de répondre.
-C’est que, Maître, Hendrik ne sait pas où est le voleur…
-Et alors ? Retrouve-le !
-Mais Maître… commença-t-il en baissant la voix, jusqu’à ce qu’elle ne devienne quasiment inaudible. Je ne veux pas…
-Tu ne ... veux pas ? lui demanda Rubérik, surpris par la réponse de son serviteur. Mais t’ai-je déjà demandé si tu le voulais ou pas ?
Hendrik se fit le plus petit possible, quoi qu’avec 2 mètres il n’est pas très facile de se faire petit (il se fit d’ailleurs la réflexion qu’il était bien content de ne pas être comme Hendrick, son cousin bossu), et demanda s’il était fâché.
-Fâché ? Non, je ne suis pas fâché, juste … déçu. Mais tu as intérêt à me trouver mes elfes si tu ne veux pas que ça change rapidement » ajouta-t-il en fronçant les sourcils.

Le serviteur ne demanda pas son reste, et fila exécuter l’ordre de son maître, tout en se demandant comment il pourrait bien lui annoncer qu’il avait quelque peu... abimé son livre.

De son côté, Rubérik soupira en se demandant ce qui allait encore bien pouvoir lui tomber dessus aujourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Le bêtiser du Temple des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Sanctuaire de l'Outre-Monde :: Sanctuaire :: La Grande Bibliothèque-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet